lundi 10 novembre 2008

Laisse les tas de tôles à Venise

Mes enfants bonjour.
Aujourd'hui nous allons parler panda. Non pas de ce mignon petit animal amateur de bambou, mais de sa version mécanique, née de l'imagination fétide de designers désaxés. Oui, vos regards pleins d'effroi me font comprendre que vous avez saisi : il s'agit de la Fiat Panda. Le bloc soviétique avait la Lada, l'occident la Panda. Alors que dire de cet amas de tôle ? Tout d'abord, que c'est une voiture fiable. C'est une fiable panda. Et on peut reconnaître les propriétaires de Panda assez facilement, puisqu'à l'instar de leur véhicule, ils (enfin surtout elles) démarrent au quart de tour. Ensuite d'abord peu commodes, elles s'avèrent relativement serviables, pour peu qu'on sache les manoeuvrer. Ce qui relève de l'exploit, parce qu'elles détestent être assistées, comme la direction de leur bolide chéri....









Cherchez les 7 différences.... C'est à s'y méprendre hein ?

Voilà pour aujourd'hui !!
Ah et pour terminer, je suis très pris par ma nouvelle activité rédactionnelle au sein du Glas, donc je suis moins disponible pour mon blog. Tant que je n'aurai pas trouvé l'équilibre entre les deux, les publications sur le blog seront un peu espacées ;)

3 commentaires:

Dr Mel a dit…

Je dirais que tu es relativement un connard (en toute amitié bien sur)...et que ce tas de tôle t'a quelque fois servi...tu as même été jusqu'à le conduire...

Dr Georges Cloonesque a dit…

Oui parce que je savais que je me ferai opérer. Donc je voulais ressentir ce que c'était d'avoir un handicap :D

Dr Mel a dit…

Moi je sais ce que c'est un handicap: t'avoir comme ami!