vendredi 16 janvier 2009

Six feet unDerrick



Mes enfants bonjour.
Vous connaissez ma tendresse pour les héros un peu has-been, les icônes défraîchies et certains artistes un peu désuets. Et il m'a fallu au moins 1 bon mois pour digérer le décès d'un incontournable du PAF : l'inspecteur Derrick, qui nous a quitté donc. Toujours enclin à nous surprendre, il tenait son arme de la main droite. Et il l'a passé à gauche. Paix à son âme. Derrick c'était un peu le folklore allemand, au même titre que la choucroute, la bière et cet enfoiré de dentiste d'Harald Schumacher. Car oui, il m'est arrivé de visionner quelques passages de ces enquêtes aussi palpitantes que lui maintenant (oui, c'est de l'humour noir, çà va hein). Et alors ? Ben alors Derrick c'est un fou. D'abord, parce qu'il est jamais violent (malgré son nom. Ou alors il ne s'appelle pas Tapper). Ensuite parce que c'est un puits à idée (d'où le nom de la série je suppose). Car à son époque, pas d'ordinateur ni de labo ultra sophistiqué pour l'aider dans ses enquêtes. Il a un adjoint, un peu trouillard (qui s'appelle Wepper, ce qui explique cela), pour l'épauler, comme si celles de ses vestes ne suffisait pas. Il lui suffit de rien à Derrick pour épingler le scélérat, une empreinte de sourcil, une lettre tapée à la machine, le scénario de l'épisode.... Derrick, c'est un peu la Panda de l'enquête policière en quelque sorte huhu.
Mais maintenant, Horst, comment on va faire pour somnoler après le déjeuner, hein ?

Et puis surtout, cet inspecteur a beaucoup plus d'humour que notre Johnny national : il ne s'est pas offusqué quand les Fatals Picards lui ont rendu un vibrant hommage....

PS : mieux vaut tard que jamais, alors bonne année à tous !

2 commentaires:

Dr Mel a dit…

"la panda de l'enquête policière....."....no comment....sinon, t'aurais pu mettre le lien des fatals picards en son hommage....??

Dr Georges Cloonesque a dit…

C'est réparé ;)