vendredi 13 juin 2008

Le Luth des classes


Mes enfants bonjour.

Au départ je devais poster un billet sur un tout autre sujet, mais l’information est toute chaude et mérite d’être portée à votre connaissance. Ce midi donc, Je devais festoyer avec une amie à la gare Part-Dieu, et ma chevalerie légendaire me fit l’attendre au pied de la voiture TGV où elle voyageait. Quelle ne fut ma surprise lorsque je vis sortir une figure incontournable de mon paysage musical, simplement vêtue d’un pantalon patchwork et de chaussures classiques ? Je vous le donne en mille : Francis Lalanne !!!!!!! Vous vous rendez compte ? Francis Lalanne !! Notre mythe de l’éternel troubadour, l’omniscient ménestrel des plateaux télé !! Mu par une couardise dont je suis peu coutumier, je n’ai pas osé le héler pour lui demander un autographe. Je le regrette profondément au moment où je couche ces quelques lignes, encore tremblant d’émotion. Francis, nos yeux se sont croisés pourtant. Pense à moi comme je t’aime, Francis, et on se retrouvera. Et vous le retrouverez sans doute dans une future chronique « Tchernobyl Musical ».


Bon week-end à tous.


(Putain, Francis Lalanne quoi !!!)

1 commentaire:

Luluberlue a dit…

et dire que j'ai passé deux heures à coté de lui sans le voir !
snif !